Pourquoi on dit « tomber » en vacances ?

Bonnes vacances à tous ceux qui « tomberont » en vacances aujourd’hui !

En effet, en québécois, on ne part pas en vacances, on tombe en vacances !
Pourquoi on dit « tomber » en vacances ? Est-ce parce que l’on :

Laisse tomber la routine ? On tombe de fatigue ? Plus besoin de tomber du lit pour aller travailler ? Toutes les invitations à festoyer tombent bien ? On tombe sous le charme des endroits que l’on visite ? On espère que nos dossiers au bureau ne tomberont pas entre 2 chaises durant notre absence ?
Ou durant les vacances certaines tomberont enceinte ou d’autres amoureux ?
Finalement, pourquoi on « tombe » en vacances ?

Maintenant que vous êtes en vacances vous aurez le temps de me solutionner cette question pendant que moi je vais continuer à tomber en bas du lit pour aller travailler

Bonnes vacances à vous !

1 commentaire sur “Pourquoi on dit « tomber » en vacances ?

  1. Le mot tomber, souvent utiliser pour designer un situation comme tomber en vacances, tomber en amour, tomber de sa chaise et j’en passe, serait-ce un phénomène de substitution, un concept de langage qui a un lien avec un mot qui serait de la métonymie ?
    J’attends votre réponse avec impatience.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.