Comment je te dirais ?

Certains qui me suivent sur Facebook, savent comment j’aime décrire de façon cocasse des anecdotes du quotidien. Même si parfois l’évènement est enrageant, je trouve que Facebook n’est pas une tribune pour blâmer négativement une situation. Vaut mieux parfois conserver pour soi, ses propos….

Cependant, il y a des moments où j’ai beau cogiter, écrire, effacer, réécrire, reformuler et encore effacer l’histoire je n’arrive pas à l’écrire …. En effet, parfois j’aimerais porter plus le moment vers une réflexion collective, qu’un moment de rigolade…. Mais je crains le jugement de la tribune …. D’autres fois, je veux aussi raconter une histoire drôle mais qui concerne une religion, des convictions ou autres sujets délicats mais je m’abstiens encore, par peur de la mauvaise interprétation.

Exemple, cette semaine je me suis questionné si je ne devrais pas porter un hijab après avoir vu une femme magasiner, le cellulaire bien installé dans celui-ci et ainsi avoir les mains libres pour magasiner et jaser en même temps 🙂  Ou une autre journée,  j’ai croisé un kiosque de revues près du abribus avec 2 personnes témoins de Jéhovah…. J’aurais aimé développer sur leur belle initiative étant sûrement tannés de se faire fermer la porte au nez ….    Me connaissant,  j’aurais tellement aimé vous décrire les deux scènes de façon humoristique mais je me suis retenue de peur du jugement car je touchait un sujet aussi délicat que la religion alors que mon intention n’était nullement de me moquer mais de faire rire comme moi j’ai ris dans ma tête avec mes réflexions 🙂

C’est pourquoi j’ai décidé de faire une section “Comment je te dirais ?” sur mon blog.  Dans cette section, j’inviterais que des lecteurs qui sont capables de ressentir le propos sans jugement.  Alors si vous n’êtes pas de cette catégorie de gens, prière de vos abstenir.          A suivre ….

1 commentaire sur “Comment je te dirais ?

  1. Bonjour Carole… C’est vrai que porter un hijab quand on conduit apporte un autre définition au terme “mains-libres”. Je me demande que est-ce que la SPVM en penserait?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *