J’aime magasiner lentement de temps en temps !

Tel par un samedi, d’un beau et long week-end de 3 jours car tu ne culpabilise pas… tu as une journée FREE pour faire ce que tu ne fais pas habituellement !

Faire les allées d’un magasin et devenir complice de ton carrosse qui n’attends que de recevoir l’item que tu sembles chercher depuis 4 rangées et ce, désespérément comme en quête d’assouvir un manque

Nous sommes deux à la chasse de l’item, de l’aubaine ou du coup de cœur …. Tellement qu’à la 5ième rangée, tu décides de laisser ton carrosse se reposer et tu te lance seule à l’exploration de l’allée à la quête de je ne sais quoi ? Mais quel désarroi quand tu reviens et que tu constates qu’une « MADAME » a décidé de te voler ton complice… Non mais cela prend du culot … je l’interpelle pour vouloir lui dire de faire un peu d’exercice et d’aller se chercher un ami à la porte ou chez Jean Coutu … elle ne se retourne même pas ! Que puis-je faire devant une handicapée outre que de lui pardonner! Quoi ? Elle est sûrement sourde! Moi j’ai la chance d’être en santé alors je retourne me chercher un complice. Mais lui ! Lui il y a goûté…. Plein à rebords que voulez-vous dans le 6ième rangée, je suis tombé sur une rangée d’aubaines

Finalement, je sors. Rendu à mon auto, casse-tête ! Deux items lourds et difficiles à placer mais bon je vais y parvenir. Soudainement, je constate que je force comme une démone sous l’œil d’un « MONSIEUR » qui semble attendre sa femme, bien installé dans son camion ! Il ne bronche même pas ! Sûrement handicapé lui aussi ? Il ne vient même pas m’aider ? Il a sûrement un handicap ou une blessure… chose certaine moi j’ai une blessure à l’orgueil tentant depuis 20 minutes de lever et placer mes items ! Il me semble qu’il aurait pu au moins baisser sa fenêtre pour me dire … genre… « Désolé je vous aiderais bien mais je suis blessé » cela aurait calmé le bouillon de mots en moi ! Mais à bien y penser, il est sûrement muet … c’est sûrement le mari de la sourde dans le magasin…

Mais la vie fait bien les choses…. Alors que mon expérience de magasinage semblait vouloir se clore par la rencontre d’une voleuse et d’un fainéant … que dis-je, d’une sourde et d’un muet, désolé !

Au dernier arrêt de ma chasse aux trésors, rendu à la caisse, voilà que la Madame en avant de moi s’adresse à moi en voulant me donner une carte rabais de 30% pour acquitter mes achats en me disant tout simplement …. « Vous avez un sourire débordant et moi je déborde de cartes-rabais … alors en échange du beau sourire généreux et gratuit que vous m’avez adressé, voici une carte rabais! »

Wow …. J’étais sans mot… à mon tour d’être muette !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.