Cher Morphée

Cher Morphée,

Ce matin je me dois de t’écrire ce mot car tu me manque terriblement.

En effet, j’aime te retrouver le soir car je sais que dans tes bras le sommeil m’envahi mais depuis 2 jours tu as déserté mon lit !

Devant mon miroir ce matin, je ne puis que constater l’effet de ton absence.

J’espère sincèrement que tu es « Facebook » et que tu liras mon message car je ne sais point comment te contracter….

SVP, ce soir d’une touche de tes pavots, donnes moi le sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.