Le départ d’un être cher

Mot à Nancy St-Pierre

Aucun mot que nous dirons ne pourra éponger ta peine ….. Et quand les gens te diront que le temps le fera…. La gorge serrée tu ne pourras pas y croire… mais « oui », le temps apportera réconfort et consolation, les souvenirs apaiseront ta douleur, la tristesse fera place à l’ennui, l’ennui fera place à une certaine sérénité….

Tous les 1er seront difficiles….. 1er anniversaire, 1er noël, 1er …..Et tu verras qu’au 2ième tu te diras déjà doucement et avec tristesse qu’hélas tu as commencé à oublier l’odeur de son parfum et le timbre de sa voie mais tu réaliseras combien il est maintenant dans ton cœur et que tu pourras en tout temps lui parler car tu sauras qu’il est en toi et ce, pour toujours ….

Sur ce je t’offre ce petit texte de William Blake :

Je suis debout au bord de la plage Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l’océan. Il est la beauté, il est la vie. Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon Quelqu’un à mes côtés dit : « Il est parti ! » Partie ? Vers où ? Parti de mon regard, c’est tout…. Son mât est toujours aussi haut, Sa coque à toujours la force de porter sa charge humaine. Sa disparition totale de ma vue est en moi pas en lui Et juste au moment où quelqu’un près de moi dit : « il est parti! » Il en est d’autres qui le voyant poindre à l’horizon et venir vers eux s’exclament avec joie : « Le voilà ! « C’est ça la mort. Il n’y a pas de morts. Il a des vivants sur les deux rives.

Alors saches ma belle Nancy, qu’il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants….. Et la présence et le support de tes amis dans ce passage obligé !

Amitié ! xoxox

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.