Mon amour pour l’eau

Je crois que ma relation d’amour avec l’eau n’est pas bilatérale, j’aime l’eau encore plus …. je l’adore !

Elle étanche ma soif et elle est toujours à mes côtés en verre ou en bouteille tel un animal de compagnie fidèle assis à côté de moi prêt à me donner de l’affection quand j’en veux.

Que dire du bain chaud qui me réchauffe les soirs froids ou qui me calme lors des journées tumultueuses.

Ho l’eau, l’eau chaude qui sort de la paume de douche que je laisse couler sur ma nuque le matin et tel un bon massage d’encouragement pour la journée qui s’annonce !

Vous serez d’accord que l’eau a la consonance de vacances et de festivités, l’eau de la piscine, l’eau de la mer ou l’eau d’un spa.

Mais je crois que l’eau a une double personnalité… Oui Oui…. Une personnalité bipolaire je crois !

Quand j’étais jeune adolescente, j’aimais les voyous au grand détriment de ma mère… Ces gars qui t’entraînent dans toutes sortes d’aventures tordues, qui ne prennent pas nécessairement soins de toi et à qui quand tu dis ” je te quitte”… ils se retournent et en trouve une autre…. Une de perdue, 10 de retrouvées est son dicton !

Je crois que ma relation d’amour avec l’eau est donc polygame. Il y a aussi l’eau de mauvais influences qui m’harcèle… ou qui m’aime mal disons-le !

Elle a déjà voulu me faire danser sous la pluie comme dans les films en faisant couler l’eau de la toiture du studio

Elle a déjà voulu me recréer, faute d’avoir le temps d’y aller, une mer à mes pieds en inondant le studio.

Il y a eu aussi la course « Polices et voyous » sur sa moto…. L’eau fuyante… vous savez cette eau que vous constatez qu’elle entre mais vous ne savez pas de où …. Et on doit appeler des experts pour la trouver…. Avec les coûts que cela occasionne il va de soi. Non pas de contravention de vitesse ou de coût de libération sous caution (que je n’aurais jamais payé  mais bien de réparations ….

Il y a eu aussi l’eau dans mon stationnement de maison cette semaine…. Emprisonnée par les glaces et que refusait de se résorber tel un amoureux qui s’accroche malgré que notre relation d’hiver s’achève… A coup de hache, j’ai dû tenter de couper le lien qui nous unissait pour qu’elle prenne le chemin de la rue et poursuivre son chemin.

Finalement, il y a aussi l’eau qui cette semaine aussi a décidé à force de persévérance, de gels et de dégels, de fendre un joint de scellant pour venir à moi et m’éclairer de son amour par l’eau qui c’est accumulé dans mon lustre de maison…. Encore là soyez sans inquiétude, tout est sous contrôle, identifié et les réparations sont en cours mais cela coûtera sûrement le prix d’un voyage au soleil….

Mais pourquoi tu insistes ?

Pourquoi comme un chum voyou quand je te dis c’est fini tu ne te cherche pas une autre blonde ? Dix si tu veux, tu serais gagnante au change !

Sur Facebook plusieurs partages de témoignages d’amour, de mariage, de naissance et bien moi mon post ce soir et celui-ci et j’espère bien que tu vas le comprendre le suivant :

Je reste avec ton frère jumeau qui fait mon bonheur au quotidien par ces douceurs

Toi je t’annonce que c’est fini
Plus le droit de revenir chez moi ou dans mon environnement pour n’emmerder
Plus le droit de t’imposer quand tu n’es pas invité et surtout non contrôlé

Trouve toi une autre blonde car nous deux, c’est officiellement finit depuis ce soir ! Voilà mon Karma vient de prendre fin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.