Nouvelle trilogie

Ceux qui me connaisse bien, connaisse mon concept de la « Trilogie » dans la vie ou du moins dans la mienne. Quand une situation arrive, elle est toujours suivie d’une autre et d’une autre… C’est comme un Trio chez McDo, même si tu veux juste le café, la vie m’offre le muffin et la patate hachée en plus même si je n’en veux pas. Voici donc ma « Trilogie routière » du jour

Me voilà partie en direction de mon 1er rendez-vous de la journée. Au carrefour giratoire sortant de mon projet, une femme arrive à toute allure, tellement empressée d’aller travailler que cette grande joie matinale l’aveugle au point de ne pas voir le « Cédez passage » ! A y repenser peut-être que Mme ne se souvient plus de son cours de conduite et qu’elle croit que ce cédez est pour nous à son égard, telle une révérence que nous le faisons pour l’inviter à entrer dans la danse d’un carrefour giratoire ! Soit … mais si je n’appliquais pas les freins son bonheur aurait été abrégé.

Par la suite, voici qu’un homme s’aventure sur la 25 et semble oublier que sur la route il y a des lignes de tracées sur la chaussée. Elles ne sont pas décoratives et encore moins des lignes uniquement utilisées pour des tests de sobriété au volant ! Ce sont des lignes, comme les lignes de la main qui veulent que ta vie soit longue et heureuse. Les pleines te disent que tu n’as pas le droit de les trépasser et encore moins quand tu ne vérifies pas ton angle mort…. Soudainement si je ne freine pas, je crois que la ligne de vie de l’un de nous deux se serait tout d’un coup raccourcis

Finalement, je me suis demandé si mon premier client ce matin s’appelait Joe Black car j’avais comme l’impression que mon espérance de vie rapetissait au
rythme des kilomètres parcourus.

A cette pensée quelque peu morbide, voilà que pour faire diversion, que vois-je ? Vous savez il y a des voies dites réservées…. Et l’une des permissions pour l’utiliser c’est le co-voiturage… Alors voilà que passe un gars dans cette voie réservée avec son chien ! OUI OUI son chien !!!! Dites-moi est-ce qu’un chien est considéré comme un passager ou j’ai changé de film et c’est un tournage de « Un chien flic » ? Je dois avouer que j’ai déjà pensé à la poupée gonflable mais j’avais renoncé ! Mais si je m’achète un chien et que je l’amène au travail, je vais sauver tout le trafic le matin ? Je suis certaine qu’en échange de ma ponctualité assidue, mon employeur va me permettre d’amener mon chien ! Mais je n’ai pas de chien, ni de poupée gonflable alors demain j’apporte ma poupée Chucky et qu’il y en est un qui me dise que je n’ai pas le droit à la voie réservée     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.