Mettre la « switch » à « off » !

Vous est ’il déjà arrivé dans votre vie que vous auriez aimé trouver la « switch off » de votre cerveau ? Vous savez dans ces moments où il pense et travaille trop…. Moi je l’ai cherché souvent… Mais en vain !

Aujourd’hui j’ai fait une découverte ASSOMMANTE , la « switch off » existe ! Vous me direz wow belle découverte… non car je ne sais toujours pas ou elle est située mais je sais qu’elle peut s’éteindre toute seule sans vous aviser !

Ce matin dans mon grand empressement matinal à aller travailler (ou par mon grand engouement pour le « snoozer » de mon réveille-matin) j’étais vraiment pressée…. Tellement que j’ai oublié une chose à la maison. L’alarme était activée, la porte de garage se fermait tout doucement…. quand tout d’un coup j’ai voulu retourner dans la maison et faire vite vite vite…… chercher l’item sans désactiver l’alarme et en ressortir dans les temps…. C’est à cette brillante idée que la « switch off » c’est activée …..

Pour réaliser cet exploit que j’avais si intelligemment préparé dans ma petite tête…j’ai donc activé le bouton de la porte de garage pour la remonter et je me suis lancé tête première … oui oui …tête première… pas genre animal à 4 pattes qui se glisse sous la porte entre-ouverte ou genre la fille flexible encore pour son âge qui passe en position limbo sous la porte… Non mieux que cela, la fille qui se lance tête première et frappe le rebord de la porte à pleine vitesse car elle n’est pas suffisamment remontée pour que je puisse passer librement et qui tombe sur le derrière et vois des étoiles tellement que sa détermination était grande…..

Comment peut-on être aussi bête que cela…. Sauf si la « switch » cerveau est à « off » … Non mais même un imbécile ne ferait pas cela… moi je l’ai fait…. Je l’ai fait à 8h00 du matin, réveillée, sobre, à la pleine clarté d’une belle journée ensoleillée. Alors c’est la preuve que la « switch off » existe….

Mais là toute les expressions sur la tête je les ai vécus aujourd’hui…..

J’ai fait quelque chose sur un coup de tête

J’ai foncé tête première

Je ne me suis pas tapé la tête contre les murs mais contre une porte de garage

J’ai été la tête d’affiche du spectacle que j’ai offert aux gars de la construction en avant de chez moi qui ont assisté à la scène et se sont surement payé ma tête à raconter l’histoire à tous les sous-contractants qui se sont présentés aujourd’hui… genre tu sais la fille d’en fasse… imagines toi qu’elle….

Quand je suis tombé j’ai eu la tête dans les nuages

Je vous ai dit que j’étais tombé sur le cul…. Et bien j’ai mal aux fesses aujourd’hui. Ma tête a décidé de me démontrer sa présence par un bon gros mal de tête. Alors aujourd’hui j’ai rien compris ni de la tête, ni du cul de toute la journée.

Je suis raqué de la tête aux pieds

Je pense juste à me déposer la tête sur mon oreiller ce soir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.